LE JEÛNE & LA RANDONNÉE

-Ne pas s’alimenter et marcher semble être 2 activités antagonistes. En jeûnant, on ne mange pas mais on se nourrit, on consomme nos réserves ! Du sucre circulant puis du glycogène hépatique puis du « gras » puisé dans nos réserves… le corps met donc à disposition l’énergie suffisante pour fonctionner et marcher.


-En mettant son système digestif au repos tout en continuant à bouger, on aide son organisme à éliminer les toxines (pesticides, métaux lourds, médicaments…) tout en profitant de 30 % d’énergie récupérée par l’absence de digestion.


-L’exercice physique favorise la circulation du sang, booste l’élimination des déchets et des toxines et diminue l’acidité de l’organisme. Des bénéfices qui vont venir s’ajouter à l’action détoxifiante et énergisante du jeûne.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout