L'EAU & LE JEÛNE

Durant un jeûne, l’eau va aider à éliminer les déchets et va revitaliser l’organisme ; il faut donc bien la choisir.


L’eau contribue à réduire la sensation de faim : parfois, on pense avoir faim alors qu’on a juste soif…


Mais alors, quelle eau boire ?


L’eau du robinet est à éviter dans les grandes villes : elle contient chlore, nitrates, pesticides, résidus de médicaments…

  • Le chlore en excès peut perturber la flore intestinale.

  • Les carafes filtrent bon nombre de substance : chlore, plomb, aluminium mais laissent polluants, virus et bactéries dans l’eau… Elles sont peu couteuses, il faut penser à les laver de temps en temps pour supprimer les éventuels germes qui peuvent s’y installer.

  • L’eau en bouteille. Les bouteilles en verre sont largement préférable au plastique, mais on en trouve très rarement

Une eau peu minéralisée lors d’un jeûne est recommandée pour plusieurs raisons

  • Ces eaux proviennent de nappes souterraines et ne subissent aucun traitement

  • l’eau fortement minéralisée en trop grande quantité peut fatiguer les reins

  • Le nettoyage des organes ne peut se faire que s’il y a une différence de concentration de minéraux entre l’eau et les organes

  • Maintien de l’équilibre acido-basique du corps

  • La mention importante sur l’étiquetage est le taux de résidu sec à 180°C, c’est la teneur globale en minéraux de l’eau. Cette teneur doit être idéalement inférieure à 50 mg/l

Les eaux Montcalm et Mont Roucous sont idéales lors d’un jeûne

  • L’eau gazeuse sera déconseillée car elle est riche en minéraux et peut donner des ballonnements

.


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout